30 ans des Enfoirés

9,9 millions à regarder « 2019 Le monde des Enfoirés» sur TF1 vendredi 8 mars.

C’est le 26 septembre 1985 que Coluche lance l’idée des Restos du Cœur sur Europe 1 :

« J’ai une petite idée comme ça. Si des fois y’a des marques qui m’entendent, y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris… nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour… »

Jean-Jacques Goldman raconte :

« L’histoire a commencé un jour avec l’arrivée de Coluche dans ma loge : Salut, il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne, toi tu sais faire. Quand ? La semaine prochaine. Tout était déjà là : la force de Coluche, la force de l’idée, la séduction des deux, et l’impossible qui se fait. Et tout est encore là. Intact. Sauf lui. »

Goldman compose « La Chanson des Restos ». Elle est interprétée par plusieurs personnalités et sort en 45 tours au profit de l’association. C’est ainsi qu’avec les interprètes de la chanson des Restos, Coluche forme la première bande d’Enfoirés : Jean-Jacques Goldman, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Platini et Michel Drucker…

Le concert des Enfoirés devient annuel en 1992, réunissant à chaque édition un grand nombre d’artistes. Le concept des Enfoirés est né et le terme perdurera pour désigner le collectif d’artistes se réunissant pour chanter au profit des Restos du Cœur.

Les bénéfices des prestations (concerts, droits télévisés, CD et DVD) sont reversés aux Restos du Cœur. Les droits Sacem sont reversés aux Restos pour cette interprétation avec l’accord des ayants droit.

Les Enfoirés ont permis de récolter 15,3 M€ pour les Restos du Cœur en 2016-2017.