L’accès au droit

L’accès au droit

ACCÈS AU DROIT ET À LA JUSTICE

Connaître ses droits et pouvoir les faire valoir sont deux éléments fondamentaux de l’exercice de la citoyenneté, garants d’un égal accès à la protection et à l’égalité devant la loi. Cela s’inscrit dans le cadre de la mission historique des Restos : lutter contre la pauvreté et l’exclusion sous toutes ses formes.

ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

Connaître ses droits, identifier les organismes compétents pour les mettre en œuvre, réaliser les démarches correspondantes, apporter l’ensemble des justificatifs demandés, se saisir de ses droits, relève parfois d’un véritable parcours du combattant.

Le nombre de personnes accompagnées est de l’ordre de trois à quatre par semaine sur 45 semaines sur le droit des étrangers, le droit de la famille et des logements.

RÉPOND À QUELS BESOINS ?

  • Identifier les droits mobilisables et bénéficier d’un accompagnement adapté pour s’en saisir.
  • Favoriser les liens avec les institutions de droit commun, sécuriser les parcours, éviter les ruptures de droits.
  • Faire reconnaître les droits des personnes accueillies aux administrations de plus en plus inaccessibles qui appliquent la législation de manière parfois hétérogène.

NOTRE ACTION

Un déploiement en synergie avec les partenaires locaux de l’accès aux droits (CAF, CPAM, services sociaux, associations etc.).

  • L’accueil inconditionnel, une écoute ouverte, la proposition d’un accompagnement respectueux des parcours de vie et de droits de chacun.
  • L’identification des difficultés rencontrées dans chaque temps de l’accueil : renoncer à demander des prestations, des difficultés à effectuer les démarches ou un litige avec un organisme, etc.
  • L’information sur les dispositifs et prestations mobilisables, l’orientation vers les acteurs institutionnels et associatifs locaux œuvrant dans le champ de l’accès aux droits sociaux.

SANTÉ

La persistance de fortes inégalités en matière de santé, d’accès aux soins et de la prévention sanitaire rendent légitimes les actions des Bénévoles des Restos en faveur des personnes accueillies.

Le droit à la santé – à la santé pour tous – reste trop souvent inaccessible pour ces populations souvent fragilisées par des parcours et des conditions de vie difficiles.

L’absence de couverture maladie, le renoncement aux soins pour raisons financières ou en raison de pratiques discriminatoires, la relégation des problèmes de santé face aux urgences du quotidien ou l’absence de structure de soins à proximité sont les causes d’une absence de prise en charge précoce et adaptée aux nombreuses problématiques de santé.

Les bénévoles engagent le dialogue sur les difficultés rencontrées en matière de santé et d’accès aux soins et travaillent à leur résolution, en synergie avec les organismes de sécurité sociale, de santé et l’ensemble des acteurs du champ médico-social.

ACCÈS À LA JUSTICE

Les Restos ont pour objectif de faciliter aux personnes accueillies l’accès à l’information juridique et aux services de la Justice. Quelques exemples, accomplir les démarches dans le cadre d’une séparation, faire valoir des droits lors d’un litige avec un employeur, faire appliquer le droit au logement.

DES PERMANENCES À VANNES

1 permanence hebdomadaire le mardi

(ou le jeudi en cas d’empêchement ou de jour férié)

à 9 h sur rendez-vous

dans le local des Restos du cœur de Vannes, 34 rue du Général Giraud.

RÉPOND À QUELS BESOINS ?

  • Informer les personnes de leurs droits et obligation, trouver des réponses personnalisées aux problématiques juridiques etc.
  • Orienter vers les professionnels du droit ou les organismes compétents sur la mise en œuvre des textes légaux et réglementaires.
  • Accompagner les personnes accueillies lors des démarches préconisées.

NOTRE RÔLE

Intervenir avec le Ministère de la Justice et des partenaires sur le terrain (Conseils Départementaux d’Accès au Droit, Barreaux, Associations spécialisées) :

  • Organiser des permanences d’information et d’orientation juridique animées par des professionnels du droit au sein même des centres d’activités.
  • Orienter les personnes accueillies vers les lieux d’accès au droit de proximité.
  • Proposer des accompagnements personnalisés, en lien avec les avocats ou les juristes.
  • Par un suivi dans la durée.
2018-12-21T18:20:11+00:00